6f5cb4221686c9ee1f605f177271e4f7-1.jpgCapture d’écran 2015-06-09 à 21.12.59

A l’occasion de la sortie de sa nouvelle collection de rouge à lèvres, Burberry offre une expérience digitale à ses internautes coquettes.
Celles-ci ont la chance, le temps de quelques semaines, de découvrir les 28 nuances des lipstick de la collection Suki Waterhouse de manière originale.

L’idée :
Sur le site de Burberry, en Home Page, l’internaute est directement invité à « essayer » les rouges à lèvre. Sous forme de large pop up, une fenêtre s’ouvre alors. L’internaute est ensuite invité à colorier les lèvres d’un visage afin de se rendre compte de la vraie teinte du lipstick.

Le petit plus :
Des commentaires, sous formes de minis-tutos apparaissent alors sous les lèvres maquillées et incitent à la personnalisation.

Ex : Une couche si vous voulez un rouge discret
Deux couches si vous voulez de la brillance
3 couches si vous voulez de l’intensité.
(Avec bien sur la chance de pouvoir essayer les conseils directement sur les lèvres virtuelles).

     paint-startpaint-inprogresss

 

 

 

 

 

Burberry a réussi :
A l’aide de cette expérience digital, la marque anglaise arrive à nous faire parvenir ses valeurs.

Avec la possibilité d’essayer les couleurs Burberry légitimisme son honnêteté. Le consommateur peut alors se dire : « Il ne me mente pas, je sais maintenant à quoi correspond la couleur que j’achète, je peux donc leur faire confiance ! ».

On note également la volonté de la marque de créer de la proximité avec ses consommatrices par l’intermédiaire du « baiser ».
De plus, elle montre, une fois de plus, qu’elle arrive avec succès à surfer sur la tendance du digital. Pour une marque de plus de 100 ans c’est un pari réussi : parvenir à s’adapter au marché actuel n’est pas chose simple quand la principale valeurs est l’authenticité.

Une promesse produit prouvée :
La promesse produit est facilement définissable : On suppose que ce qui est mis en avant ici est la personnalisation. Avec les minis-tutos, chaque femme comprend qu’une seule teinte de rouge à lèvres peut donner de très différents rendus.

On les félicite : Pour ne pas avoir oublié l’importance de la viralité dans le monde du digital !
Après l’application du rouge à lèvre de manière virtuel, les lèvres bougent et « envoie » un baiser à l’internaute. Celui-ci peut à son tout partager ce baiser à ses amis (et par conséquent partager le lipstick).

burberry-kisses-lip-stain.png

Notre déception : Un concept pas vraiment inédit : L’Oréal ou même Chanel avait déjà réalisé des expériences digitale similaires.

De plus, il n’y a pas de possibilité d’adapter la couleur de peau du visage. Le rendu n’est donc pas fidèle si notre peau est autre que blanche.

hij

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s